Comment faire retirer votre numéro de notre site (sans menaces, merci)

Voici le genre de message que nous recevons parfois…

Sujet: Commentaires à retirer d’urgence
Messsage: Madame, Monsieur,

Je vous contacte car vous parlez de notre entreprise sans aucun fondement , je ne vous permets pas de publier quoi que ce soit sur notre organisation sans notre consentement , il y a bien assez de moyens pour s’assurer qu’une entreprise est sérieuse .

je vous alloue 24 h pour ôter tous commentaires sur notre organisation www.######.eu , faute de quoi passé ce délai, nos avocats internationaux se feront un plaisir de porter plainte auprès de la Cour Européenne

C’est d’autant plus amusant quand il s’agit d’un numéro plusieurs fois répertoriés… bref.. passons…

Quoiqu’il en soit, user de menaces dans ce genre pour une prise de contact dénote un manque de politesse incroyable. Il suffit de le demander gentiment, car nous traitons très sérieusement toutes les demandes de retrait de numéro. Si vous voulez faire retirer votre numéro de notre site, le formulaire est ici. Et les menaces ne sont pas utiles, ça marche aussi bien sans, merci…

OpposeTel: Bientôt une liste antidémarcharge téléphonique efficace? Ou pas…

Le 1er juin 2016 ouvrira le service antidémarcharge téléphonique OpposeTel. Le principe sera simple: vous vous inscrivez sur la liste, et les professionnels du démarchage n’auront plus le droit de vous appeler.

Certains diront « oui mais ça existe déjà, ça s’appelle Pacitel ». Pour une raison obscure, la liste antidémarchage Pacitel n’existe plus depuis le début de l’année, un arrêt d’autant plus prématuré que son successeur OpposeTel n’était pas la pour prendre le relais…

Qu’est-ce que ça va changer?
Honnêtement, nous sommes plutôt pessimistes quant au fonctionnement de cette nouvelle liste. En effet, nous ne nous avancerons pas trop en disant que ceux qui font de l’escroquerie téléphonique se moqueront également de cette liste et n’en tiendront pas compte. Si ils n’ont pas peur de se faire avoir pour escroquerie, nous pensons qu’ils n’ont pas non plus trop à craindre l’amende de 75 000 euros prévue pour non respect d’OpposeTel…
En fin de compte, seuls les « vrais » pros du démarchage seront concernés par cette mesure…

Néanmoins, malgré notre pessimisme, nous espérons tout de même que cette liste sera efficace…

Et sinon, que faire?
Il est facile de critiquer les tentatives d’actions, mais concrètement, y aurait-il d’autres solutions?

Le meilleur moyen de prouver une fraude téléphonique serait d’enregistrer toutes les conversations. Mais actuellement, un enregistrement fait à l’insu est considéré comme preuve déloyale et ne peut être utilisée pour une action.

Alors que faire? Modifier la loi pour accepter de telles preuves serait un pas énorme contre les tromperies téléphoniques. A la suite de ça, mettre en place une plateforme pour recueillir ces enregistrements, afin d’agir rapidement et de bloquer les numéros incriminés.

Nous pensons que ce serait la méthode la plus efficace, mais qui sait, peut-être deviendra t’elle réalité… d’ici quelques dizaines d’années… 😉

Un « antispam voix » gratuit pour les abonnés Free Mobile!

2 semaines après les lignes fixes de Free, ce sont les abonnés Free Mobile qui peuvent maintenant profiter d’une option « antispam voix », redirigeant les appels frauduleux vers la messagerie de votre téléphone mobile.

En revanche, comme pour les lignes Freebox, il n’est jamais fait mention de la provenance de la « liste noire » utilisée par Free Mobile pour détecter ces appels frauduleux…

Cette option est déjà activée par défaut si vous êtes abonné Free Mobile. Si vous désirez désactiver l’option, ou faire en sorte que ces appels frauduleux soient bloqués à la place du renvoi vers votre messagerie, il vous suffit de vous connecter à votre espace abonné sur http://mobile.free.fr/ puis d’aller dans « Gérer mon compte », puis « Mes services ».

Free met en place un antispam téléphonique sur les lignes fixes Freebox

C’est une première pour un opérateur téléphonique français, Free vient de mettre en place ce jeudi 24 septembre 2015 un antispam téléphonique activé par défaut sur les toutes les lignes fixes Freebox.

Comment ça marche?
Pour activer ou désactiver ce service, qui est de toute façon activé par défaut, vous avez 2 possibilités:

– Par téléphone:
Pour activer le blocage: *350#
Pour désactiver le blocage: #350#
Pour savoir si le service est activé: *#350#

– Sur votre espace client Freebox
Dans la rubrique « Téléphonie », puis « Gestion de mes services téléphoniques », vous verrez tout en bas un service « Filtre anti appels non sollicités ».

blocage-freebox

Vous noterez juste au dessus une autre nouveauté, la présence du service « Filtrage des appels entrants » ou sont listés les numéros que vous pouvez blacklister manuellement via le *351#, mais hélas toujours pas directement via cette interface…

En revanche, il réside malheureusement un certain flou sur la façon dont Free compose cette liste noire de numéros à bloquer. Free se contente de nous dire en toute opacité que « La liste des numéros rejetés est gérée par Free ». Donc sa provenance est un mystère… Peut-être vient-elle de notre site? 😉 Plus sérieusement, il est tout à fait possible que Free se base sur les numéros déjà blacklistés manuellement par ses clients, mais il y a un risque: En effet, comme pour les antispam pour emails, il est tout à fait possible que cet antispam téléphonique génère des « faux positifs » et puisse bloquer des numéros tout à fait légitimes… Mais seul l’avenir nous le dira…

Est-ce efficace?
Si on se base sur les chiffres de recherche de numéros de téléphones sur notre site, qui ont baissé d’environ 25% en une journée, ramené à la proportion d’abonnés Freebox en France, oui, cela semble fonctionner. C’est donc une bonne chose pour les abonnés Freebox qui seront moins importunés.
Hélas, dans ce genre de situation, les spammeurs sont souvent les plus malins, et il est tout à fait possible qu’ils s’adaptent à ce nouveau système qui, pour le moment semble plutôt efficace… A suivre…

Charte de bonne conduite au téléphone

Pour en finir avec les appels indésirables, et faire en sorte que tout le monde se respecte, nous avons décidé de composer une charte de bonne conduite au téléphone.
Cette charte s’adresse principalement aux appelants.
Bien entendu, cette proposition est participative, et nous accueillerons volontiers toutes vos suggestions pour l’améliorer.
Certaines de ces règles peuvent paraître élémentaires, mais ne sont hélas pas assez souvent respectées….

Règle numéro 1: Toujours laisser une message
De nos jours, presque toutes les lignes téléphoniques sont pourvues d’une messagerie. Alors Qui que vous soyez, si vous appelez quelqu’un, même pour du démarchage, la politesse veut que vous vous présentiez au moins sur sa messagerie en cas de non-réponse de votre interlocuteur. A lui de décider ensuite si il doit vous rappeler ou non…

Règle numéro 2: Faire sonner le téléphone assez longtemps pour qu’il puisse répondre.
Trop de personnes se plaignent que le téléphone n’ai sonné qu’une fois ou deux et de ne pas avoir le temps de répondre. Pensez par exemple aux personnes âgées qui ont du mal à se déplacer! L’usage veut donc qu’on laisse sonner le téléphone suffisamment longtemps, puis d’appliquer la règle numéro 1.

Règle numéro 3: Ne pas appeler à n’importe quelle heure
Evitez par exemple d’appeler quelqu’un au milieu de la nuit, sauf en cas d’urgence absolue ou si il attend votre appel. Si vous appelez d’un autre pays, pensez au décalage horaire…

Règle numéro 4: Ne pas insister
Si malgré le fait d’avoir laissé un message, votre interlocuteur ne répond pas à votre second appel, ou qu’il ne vous a pas recontacté, c’est qu’il ne veut pas vous parler. Inutile d’insister! Sinon cela peut s’apparenter à du harcèlement. A la limite un 3ème appel peut être toléré, mais n’en abusez pas…

L’usurpation de numéro de téléphone existe!

Un de nos utilisateurs en a fait dernièrement la malheureuse expérience: Oui, l’usurpation de numéros de téléphone (spoofing en anglais) existe!

Comment s’en rendre compte?
Sur le coup, vous ne vous en rendrez pas compte. Mais si vous commencez à recevoir des appels d’inconnus, de gens qui pensent que vous les avez appelé, voir même des insultes de gens qui pensent que vous les avez démarché… il y a de fortes chances que votre numéro ai été usurpé!

Comment cela est-il possible?
De nos jours, avec les système de téléphonie sur IP, il est tout à fait possible d’afficher un numéro d’appelant différent de son vrai numéro. Qui plus est, il peut s’agir de n’importe quel numéro, choisi au hasard ou non…

Mais pourquoi?
Il peut y avoir plusieurs raisons à ça:
– Volonté de nuire à celui à qui appartient le numéro
– Les centres d’appels ont remarqué que les gens décrochaient moins leurs téléphones quand un numéro caché les appelait.
– Les centres d’appels ont remarqué que les gens décrochaient plus volontiers à un numéro qui fait plus « local ».

Et le pire: c’est légal en France!
Eh oui, alors qu’on vote régulièrement des lois absurdes ou inefficaces, il faut savoir qu’il n’est pas illégale d’usurper le numéro de téléphone de quelqu’un d’autre…
Attention cependant, cela devient illégal si c’est dans le cas d’une tentative de fraude ou d’escroquerie (tout de même!).

Que faire si ça m’arrive?
Il n’y a hélas pas grand chose à y faire. Voici quelques possibilités:
– La plus efficace: changer de numéro de téléphone
– Prendre son mal en patience et attendre que ça passe…
– Certains opérateurs proposent de bloquer tous les numéros en dehors de ceux que vous aurez mis dans une liste blanche (whitelist)

Attention: Arnaque téléphonique sur Facebook!

Certains de nos utilisateurs nous rapportent en ce moment une nouvelle arnaque téléphonique très en vogue sur Facebook.

Pour commencer, quelqu’un se fait passer pour un de vos amis sur Facebook, en ayant un nom assez proche d’un de vos amis actuels, à un accent ou une lettre près. Cette personne vous envoie ensuite un message vous disant grosso-modo que son compte est bloqué, et qu’il faut que vous l’aidiez en appelant un numéro de téléphone. Parfois on vous dit même que ça sera gratuit. Le problème, c’est qu’il s’agit toujours d’un numéro qui commence par 08 99, qui sont parmi les numéros de téléphones surtaxés les plus chers, et que vous aurez une mauvaise surprise sur votre facture à la fin du mois…

Soyez vigilants!

Attention: Arnaque téléphonique au détecteur de fumée!

Les détecteurs de fumée deviennent obligatoire en France dans les logements. Et cela a visiblement donné des idées à certains. On recense en effet un nouveau type d’arnaque téléphonique:

Votre téléphone sonne, vous décrochez, et vous entendez un message automatique du style « nous vous informons qu’un de nos techniciens passera vérifier vos détecteurs de fumée. », et vous enjoignant de rappeler un numéro de téléphone. Evidemment, ce numéro de téléphone sera très probablement surtaxé!

Alors soyez prudents… mais n’en oubliez pas pour autant d’installer des détecteur de fumée chez vous 😉

 

Signalez un appel douteux (spam vocal) au 33700

Si vous recevez un appel douteux, par exemple vous incitant à rappeler un numéro surtaxé en 08, vous pouvez le signaler en envoyant un SMS au 33700.

Pour cela, vous devez constituer les message de votre SMS de la façon suivante: écrivez « spamvocal » et le numéro de téléphone qui vous a importuné.

Le numéro est alors transmis à l’Association Française du Multimédia Mobile qui a autorité pour couper des numéros surtaxés en cas d’abus.

L’utilisation du 33700 est gratuite chez Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free Mobile. A confirmer pour les autres opérateurs. Sinon, cela coûte le prix d’un SMS pour les autres opérateurs.

Comment signaler du spam (message indésirable) reçu par SMS au 33700

En France, il existe un moyen simple mais plutôt méconnu de signaler aux autorités un message indésirable que vous auriez reçu.

Si vous recevez un SMS indésirable transmettez le au 33700. Vous recevrez en retour un autre message vous invitant à confirmer votre demande avec le numéro qui vous a envoyé ce message indésirable. L’utilisation du 33700 est gratuite chez Orange, Bouygues Telecom,  SFR et Free Mobile. A confirmer pour les autres opérateurs. Sinon, cela coûte le prix de 2 SMS pour les autres opérateurs.

 

Le 33700 est géré par l’Association Française du Multimédia Mobile, qui gère l’attribution des numéros courts correspondants aux SMS surtaxés, et a également autorité pour les couper en cas d’abus.